Navigation Menu+

La responsabilité civile à l’étranger

Publié le 24 avril 2012 | Pas de commentaire

Que vous voyagiez à l’étranger pour raison professionnelle ou dans le cadre de vacances, il est important de penser à certaines assurances très importantes. L’objet de cet article n’est pas de vous présenter des assurances à 50 euros qui viendront vous dédommager 5 euros (si vous avez de la chance) en cas de retard de votre vol, mais de vous présenter des assurances réellement importantes comme c’est le cas de la responsabilité civile.

Vous faîtes très probablement partie des 99% de Français qui ont dores et déjà une assurance responsabilité civile qui entre dans le cadre de l’assurance habitation et/ou de l’assurance automobile, ou même de l’assurance responsabilité civile professionnelle. Dans ce dernier cas, c’est assez spécial puisque l’assurance ne couvre que les activités qui se déroulent dans le cadre de l’activité professionnelle.

l'étranger

Généralement ces couvertures de la responsabilité civile ne sont valables qu’avec une certaine limite territoriale qui va rarement au delà de la France. Pour cette raison, lorsque l’on va à l’étranger, il est important d’être bien assuré. Cette couverture permet de dédommager un tiers auquel vous auriez causé un dommage.

La déclinaison de cette forme d’assurance pour l’étranger s’applique donc naturellement pour les vacances et séjours à autres motifs (vers l’étranger). Sans souscription à une telle assurance et dans le cas où le « touriste » viendrait à causer un accident, il devrait payer de sa poche les dommages qui peuvent monter à plusieurs millions d’euros dans certains cas.

La victime doit être en mesure de prouver l’auteur des faits qui impliquent un dédommagement. Il est important de noter que les sommes couvertes par l’assurance dépendent du contrat conscrit et également des dommages subis par la personne tierce. Dans ces conditions et pour passer le meilleur séjour possible à l’étranger, il est conseillé de bien lire les contrats proposés par les assureurs.

La couverture intervient pour des dommages immatériels ou non, ou corporels qui seraient causés à un tiers durant un séjour non professionnel. Certaines cartes bancaires incluent ces garanties si le séjour ou une partie de ce dernier est payé par votre carte. Si vous avez une Mastercard de type Gold ou Platinum, vous pouvez voyager l’esprit tranquille. C’est également le cas pour les propriétaires de la Visa Premier, Platinum ou Infinite. Les cartes de base n’offrent donc pas ces couvertures qui peuvent rembourser jusqu’à 5 millions d’euros pour certaines.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *