Navigation Menu+

Ne partez pas en vacances à crédit !

Publié le 17 mai 2012 | Pas de commentaire

vacances

Les vacances c’est pour bientôt et certains n’ont rien anticipé. En effet, cette année, beaucoup de ménages vont aller voir les organismes prêteurs pour demander 2 à 5000 euros pour partir en vacances. Non seulement le séjour est réservé tardivement (et donc coûtera bien plus cher), mais en plus l’emprunt nécessitera un remboursement avec des intérêts élevés. Autrement dit, le voyage peut coûter les yeux de la tête si aucune anticipation n’a été faîte. Mais vous devriez déjà le savoir si vous avez suivi le blog. On en avait parlé dans cet article relatif à l’épargne avant de voyager. A travers ce nouvel article, nous souhaitons vous présenter des produits d’épargne qui vous permettront cette fois-ci d’anticiper et de mettre de l’argent de côté, afin que vous ne soyez pas pris de court à la dernière minute.

vacances

Présentation du Livret Jeune

Commençons par nous intéresser au livret jeune, car une grande partie des lecteurs du blog a moins de 25 ans. Il s’agit tout simplement, du placement d’épargne le plus intéressant pour les personnes qui ont entre 12 et 25 ans. En effet, le taux de rémunération pratiqué est de 2,25 à 4% selon la banque, mais avoisine généralement les 3 à 3,5%. Le taux s’entend en net d’impôt. Le plafond de cash qu’il est possible de mettre est fixé à 1 600 euros.

Même si l’idée clé de cet article est qu’il faut simplement mettre de côté de l’argent tous les mois, autant que cet argent ne dorme pas et qu’il nous rapporte de l’argent. Le livret jeune est donc un très bon exemple si vous souhaitez vraiment optimiser votre épargne. Pour utiliser au mieux ce placement, il sera conseillé d’établir un planning des dépôts que vous prévoyez de faire. De cette façon, vous serez sûr d’atteindre votre objectif pour partir en vacances.

Présentation du LDD

Le LDD pour Livret de Développement Durable est plus ouvert que le premier produit présenté puisqu’il n’y a pas de limite d’âge. Le taux de rémunération est le même que pour le Livret A (2,25%) et le plafond qui est à 6 000 euros, va prochainement être réévalué à 12 000 euros. Le taux d’intérêt reste donc raisonnable, et le plafond permet largement de prévoir des vacances pour toute la famille.

Au même titre que le Livret Jeune, si vous souhaitez vraiment optimiser votre épargne, il sera conseillé d’établir un programme de versements. Par exemple, versez votre argent le 27 du mois plutôt que le 2 du mois suivant, ça vous permettra de gagner une quinzaine. En gros et pour simplifier, si vous procédez de cette façon et que vous mettez 5 000 euros à la fin du mois plutôt qu’en début de mois suivant, vous gagnez presque 5 euros de plus (avec le taux actuel).

Retour sur le Livret A

Nous en avions déjà parlé dans un article précédent, le Livret A constitue une solution d’épargne très connue et simple d’utilisation. Il fonctionne presque pareil que pour le LDD, sauf que le plafond est plus haut à 15 300 euros. François Hollande et son nouveau gouvernement devraient d’ailleurs relever ce seuil prochainement pour qu’il passe à plus de 30 000 euros. Il faut savoir que toutes les banques proposent d’ouvrir un tel compte et que chaque personne ne peut qu’avoir qu’un seul et unique compte de ce type.

Les trois produits d’épargne que nous venons de présenter ont la même particularité, à savoir que l’argent y étant disponible le reste à tout moment. Si vous avez le moindre souci, il vous sera possible de faire un retrait sans avoir à payer de pénalités, ce qui n’est pas le cas de certains produits d’épargne. Généralement ces derniers sont fiscalisés et supportent des conditions très particulières. A notre niveau de simple voyageur, il sera préférable de se concentrer sur les classiques de l’épargne que nous avons vu dans cet article.

Sources :

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *